info@ct-ipc.com

+33 (0)4 74 81 92 60

Participez aux Commissions Professionnelles Marchés

Commissions Professionnelles Marchés

Matériaux Procédés ProduitsDéveloppement Durable

⇒ pilotez et orientez les Actions Collectives réservées en exclusivité aux entreprises bénéficiaires d’IPC

⇒ bénéficiez en avant-première des premiers résultats des programmes de R&D des Actions Collectives du Programme Général de Recherche 2017

⇒ contribuez par l’expression de vos envies et de vos besoins à la construction des Actions Collectives à venir

 

Afin de répondre à vos attentes en termes de Recherche et Développement, IPC a décidé de mettre en place quatre Commissions Professionnelles Marchés :

    • Commission Grande Consommation / Domotique / Médical le lundi 12 juin 2017 de 10h00 à 17h00 à DIJON
    • Commission Pièces Techniques le mercredi 21 juin 2017 de 10h00 à 17h00 à NANTES
    • Commission Emballages Rigides et Flexibles le jeudi 22 juin 2017 de 10h00 à 17h00 à RENNES
    • Commission Semi-produits et Accessoires de construction le lundi 26 juin 2016 de 10h00 à 17h00 à LYON

 

Pour tout renseignement, cliquez ici

Pour vous inscrire : 0800 48 24 48 – ou en cliquant sur ce lien

 

Comments (0) Non classé

Lire la suite

Nouveau Bordereau de Déclaration

Le nouveau bordereau de déclaration de la taxe affectée du Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites pour le 1er semestre 2017 est disponible.

Formulaire Juillet 2017

Notice

Pour rappel, vous avez accès à une procédure de télédéclaration en ligne sur l’onglet Télédéclaration. Le service sera ouvert prochainement.

En cas de nécessité, vous pouvez contacter notre Service Assistance en composant le 03.44.67.33.82, ou en nous envoyant un mail à l’adresse ci-dessous en cliquant sur ce lien :
ou

Comments (0) Non classé

Lire la suite

Découvrez la nouvelle plaquette de présentation d’IPC !

Venez découvrir les activités d’IPC en téléchargeant notre Plaquette de Présentation ici.

Au programme, nos activités avec une présentation du Programme Général de recherche, nos partenaires, notre démarche, nos compétences, nos certifications, et quelques chiffres!

Comments (0) Non classé

Lire la suite

Industrie du Futur : les CTI proposent une offre commune pour entrainer les entreprises

En juillet 2016, les fédérations industrielles FIM, FPC et UNIFA annonçaient leur volonté de voir leurs centres techniques
industriels regrouper leurs forces au service de l’industrie du futur afin d’apporter des réponses communes en tirant le
meilleur parti d’une coordination de leurs compétences technologiques et de leurs capacités d’accompagnement des PMI
françaises.

Durant les derniers mois, le réseau CTI, rassemblant depuis plus de 25 ans les 18 centres techniques industriels français, a
constitué le cadre naturel pour bâtir cette coordination qui aboutit aujourd’hui à une offre commune à 9 CTI portée sous l’égide
de l’Alliance pour l’Industrie du futur : CETIM, CETIAT, CETIM-CTDEC, FCBA, CTICM, CTIF, IPC, Institut de Soudure et
CERIB.

Dans un premier temps cette offre comporte quatre volets : appui technologique via la mise à disposition de plateformes
technologiques, formation, efficacité énergétique et cybersécurité.

28 plateformes de proximité dédiées à des « parcours utilisateurs »
28 plateformes sont dès aujourd’hui mises à disposition des PME désireuses d’expérimenter des briques technologiques de
l’industrie du futur afin d’évaluer sans prise de risque l’intérêt de leur intégration. Réparties sur l’ensemble du territoire national,
elles mettent à disposition des moyens et compétences permettant de bâtir un parcours utilisateur sur mesure dans les
domaines suivants : assemblage multimatériaux, construction durable, contrôles non destructifs, fabrication additive,
robotique et cobotique, usinage, fonderie, plastiques et composites, qualité des environnements industriels, ainsi qu’innovation
produit.

Plus de 180 formations
Plus de 180 formations proposées par les CTI pour la formation continue, sont également d’ores et déjà dédiées aux enjeux
de l’industrie du futur tels que la diminution de la pénibilité, l’automatisation ou la robotique de process…

Un guide de la cybersécurité des PME
Ce guide, très concret pour les décideurs, a pour objectifs d’identifier dans une PME les différents « postes » et processus
qui peuvent présenter un risque de nature « cyber », et de proposer des solutions très concrètes et intégrables par une PME.

Des guides pour l’efficacité énergétique
Pour leurs secteurs professionnels, les CTI ont rassemblé une large information pour la maitrise de l’énergie et l’efficacité
énergétique. Ces guides sont disponibles, via l’Ademe et chaque CTI est en mesure d’accompagner les entreprises pour la
mise en oeuvre de solutions.

Toutes ces propositions seront présentées lors d’une table ronde le 6 avril 2017 au Salon Industrie « Les Centres
Techniques Industriels s’organisent » (de 16h à 16h30).

À propos du Réseau CTI (Centres Techniques industriels)
Le Réseau CTI est constitué de 18 CTI-CPDE, acteurs clés de la compétitivité de l’industrie française. Partenaires de la
transformation et de l’innovation françaises, les CTI et CPDE (Comités Professionnels de Développement Économiques) contribuent
à fixer l’emploi industriel sur le territoire national, tout en enrichissant la réflexion stratégique des différentes filières. Créés il y a plus
de 60 ans, à la demande des professions industrielles, ils ont pour objectifs de créer des synergies entre eux, de favoriser la
mutualisation des moyens, de promouvoir ces dispositifs auprès de institutionnels et des politiques, d’anticiper les évolutions du
marché, les besoins sociétaux,

Comments (0) Non classé

Lire la suite

IPC publie un livret explicatif sur son Programme Général de Recherche

Découvrez le Programme Général de Recherche ici

« Le premier Programme Général de Recherche, élaboré par IPC avec des experts et des industriels, a défini ses priorités pour 2017. Il va accompagner les choix technologiques du futur de toute une profession. Quels sont les sujets de Recherche & Développement lancés pour 2017 ? Découvrez dans quels types de projets, la profession des plastiques et des composites s’investit. Rejoignez-nous en participant à une Commission Professionnelle Marchés, en prenant contact avec votre syndicat régional ou en vous rapprochant de votre interlocuteur IPC ! »

Interview de Bertrand Fillon, Directeur Général de la Recherche, a accompagné l’élaboration du Programme Général de Recherche (PGR) dans toutes ses étapes.

Qu’est-ce que le Programme Général de Recherche (PGR) ?

Le Programme Général de Recherche définit 29 actions qui répondent aux axes prioritaires de la stratégie de Recherche et développement (R&D). Ces actions ont un planning à court et moyen terme, et un budget alloué.

À quels enjeux répond le PGR ?

L’objectif du Programme Général de Recherche, c’est de travailler à rendre intelligents les procédés, les matériaux, la combinaison procédés / matériaux pour aller vers l’usine du futur en restant proche des marchés-clefs. Ces 29 actions ne sortent pas du chapeau ! Le PGR est en ligne avec les grands enjeux, les besoins marchés identifiés dans la vision définie par Plastipolis, le réseau d’experts et, lors des réunions, avec les industriels. Qu’est-ce que les gens demandent pour demain ? Pour la ville de demain, des « smart cities », des constructions intelligentes ? En matière de santé, plus de santé connectée ? Des transports qui consomment moins d’énergie, qui polluent moins ? Des emballages dont l’impact carbone est réduit ? Du bio-sourcé intelligent ? etc. Les matériaux et les procédés vont avoir une importance énorme pour relever ces défis, et les plastiques ont des possibilités encore inexploitées pour gagner en fonctionnalités ! Il est nécessaire de définir une vision transverse…

Comment le PGR répond à ces challenges?

Pour y répondre, matériaux et procédés vont devoir devenir plus intelligents et nous allons raisonner « propriétés trans-marchés car certaines propriétés sont demandées simultanément, par plusieurs marchés ». Le vecteur pour cela, c’est l’usine qui assure l’interface matériaux / procédés.

Il va falloir développer des procédés alternatifs, intégrer des fonctionnalités actives dans les produits, faire en sorte que les produits finaux soient plus « green », plus « safe », plus « smart », etc.

C’est à ces enjeux, traduits en besoins marchés, que le Programme Général de Recherche doit répondre, notamment avec les 14 projets de ressourcement et les projets collaboratifs qui préparent le transfert auprès des industriels. Mais pas seulement ! Le PGR doit aussi répondre aux besoins immédiats des industriels pour augmenter leur compétitivité, (réduction de temps de mise sur le marché, augmentation de la rentabilité, préservation de l’environnement ou mise en place de l’éco-plasturgie) pour répondre aux réglementations et les devancer. C’est là le rôle des 15 actions collectives !

Comment s’assurer que le PGR répond bien aux besoins des industriels ?

C’est la force d’IPC d’avoir su conjuguer la vision marché des meilleurs experts et l’écoute terrain des industriels. À chaque étape, ils sont présents, interviennent et valident, dans différentes instances IPC. Outre

l’écoute terrain, IPC a ainsi mis en place 4 Commissions Professionnelles Marchés sur l’emballage, les pièces techniques, les semi-produits et la grande consommation (domotique et médical). Les industriels peuvent aussi participer au Comité d’Orientation Scientifique et Stratégique d’IPC (COSS), qui rassemble des donneurs

d’ordres et des industriels, dont aujourd’hui des entreprises telles que Albea, Barbier, CGL Pack, Faurecia, Hutchinson, Aerospace, PO, Renault, SEB et Radiall…

Comment a-t-il été élaboré ?

Le maître-mot, c’est la co-construction et l’articulation entre des challenges, des besoins marchés et une vision !

 

Comments (0) Non classé

Lire la suite

IPC ET LE CRECOF LANCENT LE PREMIER GUIDE PRATIQUE SUR LE RECYCLAGE DES COMPOSITES

Le CRECOF, Comité Recyclage Composites France, lance le premier guide du recyclage des composites. Il a été cofinancé par IPC, le Centre Technique Industriel dont l’expertise est dédiée à l’innovation plastique et composite, et l’ADEME, l’Agence de l’Environnement Et de la Maîtrise de l’Énergie. « Ce guide a pour vocation de répondre aux questions des industriels qui travaillent avec des plastiques renforcés fibres (FRP) : comment recycler les déchets de production ? Où trouver les matières premières issues du recyclage ? » indique Mathieu SCHWANDER, Coordinateur du CRECOF.

 Un guide soutenu par IPC et l’ADEME pour répondre à un enjeu écologique et économique

On estime à 15 000 tonnes par an les rebuts de production à traiter, et à 7 000 tonnes par an les produits composites en fin de vie. « Le marché des composites est en pleine expansion, ces matériaux étant privilégiés pour la fabrication d’éléments très techniques et à haute valeur ajoutée, dans des secteurs aussi variés que l’aéronautique et l’automobile, mais aussi la construction, le médical, l’éolien, etc. Il est désormais possible de « designer » des pièces avec des matières premières de recyclage, et de créer de nouveaux produits, tels qu’une doublure de coffre, des plaques de soubassement pour clôture ou dalles de terrasses, etc. » explique Valérie FREREJEAN, Responsable ligne programme Eco-plasturgie, IPC.

Le guide présente les technologies utilisées par les industriels pour recycler leurs produits composites. En effet, le premier enjeu, environnemental, consiste à limiter les quantités de déchets mis en enfouissement. Toutefois, la capacité à recycler les composites représente également un enjeu économique, à la fois pour donner une deuxième vie à ces produits à haute valeur ajoutée, et rester compétitifs par rapport à d’autres types de matériaux jugés plus recyclables.

 Technologies et cas pratiques : un premier pas pour structurer la filière

Broyage et réincorporation pour les composites fibres de verre et renforts secs, pyrolyse pour la fibre de carbone des composites, valorisation énergique de la matière plastique et incorporation de la fibre de verre au ciment, ou encore des technologies en développement comme la vapothermolyse ou la solvolyse… Le guide passe en revue les solutions actuelles pour recycler les composites, soulignant points forts et limites, et donne des exemples concrets de réalisations.

« IPC a inscrit le recyclage dans son programme général de recherche. Ce guide permet de montrer les initiatives prises par les entreprises pour recycler les produits composites et ainsi contribuer à développer l’Economie Circulaire. C’est le processus complet, collecte, traitement, valorisation et réincorporation qui doit être pris en compte pour réussir ce challenge. » explique Luc UYTTERHAEGHE, Directeur Général chez IPC.

Retrouvez le guide complet ici

 

Comments (0) Non classé

Lire la suite

LE CEMCAT REJOINT IPC

COMPÉTENCES ET MOYENS POUR LA RECHERCHE ET LE DÉVELOPPEMENT DANS LES COMPOSITES

Le CEMCAT, le Centre d’Etudes sur les Matériaux Composites Avancés pour les Transports, rejoint IPC, le Centre Technique Industriel dont l’expertise est dédiée à l’innovation plastique et composite, et devient IPC LAVAL le 1er avril 2017. Cela s’inscrit dans une stratégie de renforcement des synergies à l’Ouest, puisque l’ISPA-E (Alençon) va aussi prochainement rejoindre IPC.

 Des investissements dans l’Ouest

 De nouvelles synergies vont apparaître entre IPC et le CEMCAT.

« Nous avons une approche très complémentaire et nous allons pouvoir élargir le spectre des technologies utilisées (RTM, pultrusion, etc.) » explique Paul VALETTE, Président d’IPC. « Mais nous allons aller plus loin, car nous prévoyons sur le site de Laval un développement important et des investissements. A terme, nous visons de tripler les effectifs », poursuit-il.

« Rejoindre IPC nous amène à passer à la vitesse supérieure. Notre bassin est fort en composites et nous allons pouvoir y soutenir l’innovation avec de nouveaux moyens et faire rayonner notre expertise à l’échelle nationale. », explique Christophe AUFRERE, Président du CEMCAT.

Un renforcement de la présence d’IPC sur tout le territoire

 Avec le ralliement du CEMCAT, IPC ouvre une porte sur l’Ouest.

« En mettant en place des partenariats avec des acteurs clefs tels que l’IRT Jules Vernes, EMC2 ou encore le CETIM par exemple, nous souhaitons ouvrir la recherche et le développement aux meilleures compétences. Avec le travail fait avec la Fédération de la Plasturgie et des Composites, les syndicats professionnels et régionaux, et les pôles de compétitivité, IPC renforce son maillage sur tout le territoire. 

 C’est ainsi que nous créons une proximité avec les plasturgistes et nos bénéficiaires pour développer une écoute terrain et accompagner par la recherche et le développement l’innovation partout en France, notamment vers les TPE et PME », conclut Luc UYTTERHAEGHE.

 

 

Comments (0) Non classé

Lire la suite

Site internet du projet européen MAESTRO

Lancement officiel du site internet du projet européen MAESTRO qui porte sur le développement d’une plateforme de fabrication additive métallique pour des applications industrielles de série telles que l’automobile, l’aérospatial, le transport ferroviaire et l’électronique.

Ce projet lancé en octobre 2016 a pour but d’augmenter la productivité de 30% et de réduire les coûts de production de 30%.

Le premier comité de pilotage a eu lieu les 29 et 30 mars dans les locaux d’IPC à Bellignat. Le prochain se déroulera à Turin les 4, 5 et 6 mars 2017 dans les locaux du partenaire FCA (Fiat Chrysler Automobiles).

Télécharger le flyer du projet ici

Suivez les actualités du projet dans la rubrique News & Events ainsi que sur LinkedIn (https://www.linkedin.com/company/maestro-project-eu?report.success=6vo3TCkCS1-Q3MQSXyAa5EmbyooXt_JHF4gI-SlS5O9Glwt8CaN1ZzdSFMOjqCEC4tgoZJl1pOO90MRDlW9NQp ), Viadeo (http://www.viadeo.com/fr/company/maestro-project-eu ) et Twitter ( https://twitter.com/maestro_H2020).

Page d’accueil du site MAESTRO-project.eu

Crédit photo: I@L/PHOTOS Alexis Chézière

 

 

Comments (0) Non classé

Lire la suite