Retour

phpMiVQEN

Communiqué de Presse 11/12/2020

Des emballages alimentaires actifs et innovants

FEDKITO : Un nouveau Projet de Recherche ambitieux pour les emballages plastiques !

IPC et ses 8 partenaires ont lancé dernièrement un nouveau projet européen qui vise à développer des
emballages alimentaires actifs et innovants à partir de plastiques biosourcés et biodégradables.
FEDKITO pour FrEsh fooD Sustainable PacKaging In The Circular Economy est un projet retenu par l’ANR (Agence
Nationale de la Recherche) dans le cadre de l’appel à projets PRIMA (Partnership on Research and Innovation
in the Mediterranean Area) 2019 et coordonné par le Pr Barbara Conti, entomologiste dans le Département
des Sciences Agricoles, Alimentaires et Agro-Environnementales de l’Université de Pise.

 

L’objectif est d’améliorer la qualité et la durée de conservation des produits agricoles périssables et frais tels que les fruits,
les légumes, les produits laitiers ou encore les produits carnés.
Ces solutions d’emballages doivent permettre de réduire les risques de contamination microbienne ou d’attaques
d’insectes
.

 

 Le consortium propose, non seulement, de développer des systèmes bio-sourcés à partir de chitosane et d’huiles
essentielles
, connues pour leurs propriétés antibactériennes, antifongiques et insecticides mais également d’utiliser des
biocapteurs pour assurer un suivi en temps réel de la qualité des aliments.
Afin d’être respectueux de l’environnement, les emballages produits seront biodégradables suivant les différentes normes
en vigueur
.

Les travaux seront menés pendant 36 mois et intégreront également l’étude de l’impact de ces nouvelles solutions
d’emballages actifs sur la qualité nutritionnelle et gustative des produits frais emballés et des propositions de nouveaux
protocoles de traitement, de stockage et de commercialisation de ces produits frais.

 

Au sein du consortium, le Centre technique Industriel de la Plasturgie et des Composites IPC a pour mission de développer
et de produire, à l’échelle laboratoire, de nouvelles formulations de matériaux bio-sourcés
à partir de chitosane et d’huiles
essentielles, de les mettre en oeuvre par extrusion et thermoformage, et de proposer des solutions techniques pour
intégrer des biocapteurs dans les emballages actifs ainsi développés.

 

À travers le financement de projets de recherche collaboratif, le programme PRIMA a pour objectif de renforcer les capacités
de recherche et d'innovation et de développer des connaissances et des solutions innovantes communes dans la région
méditerranéenne dans les domaines de la gestion de l'eau, des systèmes agricoles et de la chaîne de valeur agro-alimentaire,
afin de les rendre durables, conformément au programme d'action des Nations Unies pour le développement durable à
l'horizon 2030.

Les partenaires du projet sont l’Université de Pise, l’Université de Bologne (UNIBO, Italie), les sociétés italiennes Caseificio
Sound Srl (CS) et Azienda Furio Salvadori (FS), Sorbonne Université (France), l’Université de Thessalie (UTH, Grèce),
l’Université Hassan II de Casablanca (UH2C, Maroc) et le Centre de Biotechnologie de Borj Cedria (CBBC, Tunisie) et IPC.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?