Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites

MENU
[TÉMOIGNAGE] La rhéologie, un essentiel ?

[Témoignage] La rhéologie, un essentiel ?

Publié le : 01/06/2023 par Lucille Mazzoleni

Découvrez les témoignages de Jean-Michel PICHARD, Technico-commercial chez AMPIA (spécialiste en création d'outillage et prototypage) et de Hugues BARTHOUX, Chef de projet Design Produit, chez ALBÉA (fabrication d'emballages pour les cosmétiques).

Pourquoi faire une analyse rhéologique ?

 

 

Selon Jean-Michel PICHARD, dans le cas d’AMPIA, il y a trois raison à faire une analyse rhéologique :

  • Répondre aux exigences clients :

Dans le domaine où exerce AMPIA (le prototype et la petite et moyenne série) nous avons constaté ces dernières années, des exigences plus fortes que ce soit dimensionnelles, géométriques ou bien d’aspects de la part de nos clients sur leur besoin quand bien même lorsque les pièces sont qualifiées de prototypes.

 

  • Lever des doutes :

Pour nous, la démarche qui consiste à faire une analyse rhéologique est de lever des doutes que nous avons sur l’alimentation de la ou des pièces dans une empreinte, la localisation, la configuration (Ø canaux, carotte), le type (S/M, pin point, directe, canaux chauds, séquentiels ou pas, etc.), l’optimisation de la régulation, afin de tendre vers l’exigence client.

 

  • Acquérir des connaissances sur les procédés :

En plus de cette validation de conception outillage, elle nous apporte également des connaissances sur le process d’injection. Notamment sur les paramètres du procédé, de la pression, de la vitesse, de la  température (T°), du maintien ou de la force de fermeture à mettre en œuvre pour corréler au modèle numérique.

 

Pour le cas de ALBÉA, Hugues BARTHOUX estime que dans le processus de développement produit, la simulation numérique permet d’anticiper les défauts lors du remplissage et d’évaluer les risques de déformation, tels que l’apparition de bulles d’air, d’incomplets ou de retassures.

Grâce à la simulation, ALBÉA est en mesure de paramétrer le process d’injection de manière très précise et d’atteindre ainsi la meilleure qualité possible. La simulation permet aussi de réduire considérablement le temps de développement pendant la phase de conception du produit comme durant le démarrage du process.

 

Par exemple, dans le cas d’un produit disruptif comme celui-ci, l’analyse rhéologique est un excellent moyen de tester des itérations d’amélioration de manière rapide et efficace.

 

Qu’est-ce la simulation numérique peut apporter ? 

Jean-Michel PICHARD (AMPIA) explique que la simulation numérique permet une remise en cause notamment sur les idées reçues sur la transformation des thermoplastiques, mais celle-ci apporte aussi une approche globale plus rigoureuse sur des projets futurs où l’exigence est forte. De plus, la simulation permet selon lui de rassurer les futurs clients sur la faisabilité de leur projet grâce à un accompagnement en co-conception et une validation par étude rhéologique. Cette technologie permet ainsi de capter de nouveaux marchés.

 

Vous êtes intéressé(e) pour réaliser une étude rhéologique ?

New call-to-action

Catégories

Recherche

Vous souhaitez l'aide d'un expert ?

Contactez-nous

Institut CarnotRéseau CTIISO 9001 SGS